Renault, 2nd constructeur en Russie

Alors que Renault reprend des couleurs dans l’Hexagone grâce à sa nouvelle gamme, le constructeur français continue d’assoir ses positions sur tous les continents. Et le dernier épisode en date est la prise de contrôle à hauteur de 50,1% de Avtovaz, plus connu en Europe sous l’appellation Lada.

Domination en Russie

Entre Avtovaz et Renault-Nissan, c’est une histoire qui a déjà quelques années. Mais cette fois, le consortium franco-japonais est devenu majoritaire en contrôlant 50,1% de son homologue russe.

Lada Kalina

Cette prise de contrôle est très stratégique puisque que cela permet à Renault, Nissan et Lada de contrôler l’ensemble du marché intérieur de la Russie. En effet, dans ce pays, c’est Avtovaz qui est leader, juste devant le constructeur automobile français. Il faut dire que Renault a connu une très forte progression en 2012 et 2013, en particulier grâce au Duster qui est sa meilleure vente.

Ce n’est pas le cas de Avtovaz qui a vu, bien au contraire, ses ventes dévisser de douze pour cent l’an passé. Une chute qui continue aujourd’hui. Les raisons sont multiples. La première est la contraction du marché intérieur, accentuée par la crise russo-ukrainienne. La seconde est directement liée à Avtovaz dont les modèles sont tout bonnement d’un autre temps et connus pour leur manque de fiabilité.

Toutefois, en passant sous le giron de Renault, le constructeur russe devrait accélérer sa modernisation et produire toujours plus de modèles Renault et Nissan qui ne seront destinés pour le moment qu’au marché russe et ne seront pas exportés. On ne trouvera donc pas de Clio Estate, de Laguna ou même de pièces détachées Renault made in Russia sur le sol français.

Source

A propos

Tombé dans le web en 1999, j'y travaille aujourd'hui comme rédacteur, soit pour partager des informations sur des sujets qui me tiennent à coeur, soit pour le compte d'autrui.

Publié dans Automobile