Particuliers employeurs apprenez à calculer les congés payés d’une nounou à domicile

Lorsque l’on emploi une nounou à domicile, il n’est pas toujours facile de comprendre le système de congés payés auquel elle a le droit comme tout autre salarié.
Il faut aussi bien réfléchir aux dates, ce qui n’est pas toujours aisé lorsqu’on a, par exemple, un contrat de garde partagée. Même si les congés payés sont soumis à des règles très similaires à celles des autres types de salariés, certaines spécificités sont plus difficiles à cerner. Voici donc quelques conseils afin que les congés payés de votre nounou se déroulent le plus facilement possible.

Sous quelles condition a-t-elle accès aux congés payés ?

Avant toute chose, votre nounou à domicile se doit d’être salariée afin de pouvoir profiter de ses congés payés. Seules les personnes ayant le statut de “jeune fille au pair”, “assistante maternelle”, “garde d’enfants partagée” ou “garde d’enfants à domicile” peuvent y prétendre.
Elle doit aussi avoir travaillé un certain temps. Ainsi, elle se doit d’avoir travaillé au moins 10 jours sur la même année (du 31 mai au 1er juin de l’année suivante).
La nounou acquiert ses jours de congés en capitalisant 2 jours et demi pour 1 mois de travail. Elle a donc droit à 30 jours de congés annuels.

Comment organiser les congés pris par la nounou ?

Tout d’abord il faut savoir qu’elle est obligée de prendre ses congés, quelques soient les circonstances. Le parent employeur peut se trouver dans contrat de garde partagée et se doit donc de décider avec elle de quels jours elle va disposer. C’est donc à lui de les organiser, de les proposer à la nounou, et il lui est interdit de faire obstacle à cette prise de congés payés. Il ne faut pas oublier que c’est à l’employeur de fixer les dates de congés. Le parent est seul décideur en dehors de la garde partagée. On a un calendrier divisé en période d’été, du 1er Mai au 10 octobre, avec une prise obligatoire de 12 jours ouvrables au minimum. Le reste des congés est à prendre hors période d’été.

C’est donc à vous seul d’imposer à la nounou les congés qui vous arrangent. Cependant, il est nécessaire de noter qu’en cas de maladie avant les congés payés, un report de ceux-ci est envisageable. Plus d’infos ici.

Laisser un commentaire